Exposition « Lu, non répondu »

Exposition avec Justine Sarlat et Loren Gautier
du 23 février au 3 mars 2019
Vernissage vendredi 22 février à partir de 18 h, suivi d’un repas

Sur une invitation du collectif BLAST
Lieu d’exposition : Le PAD, 3 boulevard Daviers, 49100 Angers.

Ouverture :
vendredi, samedi, dimanche – 11 h / 18 h
et sur rendez-vous (lecollectiflecollectif@gmail.com

Lu, non répondu fait suite à une invitation, celle de travailler ensemble. Nous sommes parties avec l’envie de travailler sur la parole et les modes de communication. 
Très vite, nous avons choisi de créer une installation. Un diorama, une mise en situation dans l’espace des pages que nous aurons ouvertes : vidéo, dessins, pièces sonores. Toujours avec le principe que tout serait ensemble, mélangé, comme dans nos vies. Il s’agira pour vous de vous déplacer et d’activer les liens entre nos propositions.

« On a toutes jeté des cailloux-pixels dans la rivière cybernétique*.   
On a recoupé les informations que les lags* ont absorbées.
On s’est mise à faire, pour l’une et pour l’autre et puis ensemble. 
On a essayé d’atteindre les trois rives, à contre-courant ou en se laissant porter.
On a inventé des méthodes de prise de parole pertinentes à nos écrans triplés.
On a voulu être transparentes, on a superposé nos différentes matières. On a fini décalquées.
On s'est corrigées, on a laissé des traces de ce qu'on n'a pas voulu dire. On aurait pu s'en passer, l'annulaire atteint si facilement la touche retour.
Comme sur nos feeds* l'intime et le politique se sont mêlés, on nous avait fait croire que c'était séparé, comme si l'un n'atteignait pas l'autre.
Notre parole entasse ces deux plans jusqu'à ce qu'ils deviennent bouillis, que leurs jus se mêlent.
Nous habitons un espace commun, nous formons un espace commun.
Nos échanges ont dépassé l’écran.

*cybernétique : étude des processus de commande et de communication en vue d’une action, notamment dans les systèmes automatisés.
*lag : terme anglais utilisé en informatique pour signifier des ralentissement et décalage de son, d'image et de fonctionnement d'un programme.
*feed : terme anglais référent au flux d'informations notamment ceux des réseaux sociaux. »

Loren Gautier assemble, photographie et crée des jeux de montage entre des objets du réel, produisant des liens inédits et singuliers entre ces formes. Avec son appétit pour les contraintes déviantes, elle espère que le pouvoir se dilue un jour en nous tous et toutes. Elle est drôlement pertinente, et toujours sur des terrains où on ne l’attend pas. 
Justine Sarlat dessine, écrit et punaise des idées juste au bon endroit, créant des univers poétiques et acérés. Sans en avoir l’air, elle espère des jours qui chantent la subversion. Elle est rudement précise, et toujours à l’affut du point de bascule.
Annely Boucher trace, colorie, récolte toutes sortes de papiers et de sons, accumulant jusqu’à la saturation ou au contraire l’équilibre. Sans pratiques fixe, elle espère ouvrir de fines brèche dans nos habitudes grâce à la création. Elle est secrètement émotive, et toujours en quête d’une meilleure organisation pour réussir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.